Comment choisir sa crème solaire bio ?

Vous êtes nombreux à solliciter la protection solaire bio. Entre les filtres chimiques et les ingrédients nocifs qui composent les crèmes solaires conventionnelles, utiliser un solaire bio devient essentiel. En effet, la plupart des protections solaires classiques contiennent des allergènes, des perturbateurs endocriniens ainsi que des produits dérivés de la pétrochimie.

L’efficacité d’une crème solaire bio

Les éléments chimiques et industriels issus des crèmes de beauté transformées polluent la nature. De nombreuses marques de cosmétiques ont donc décidé de créer des crèmes solaires minérales à base d’ingrédients naturels pour diminuer les effets néfastes sur le corps et l’environnement. Les protections solaires naturelles doivent passer plusieurs tests et suivre des normes. Elles ne peuvent être commercialisées que si après des critères de protection normalisés. Une crème solaire bio est, par conséquent, aussi efficace qu’une crème solaire chimique. Afin de parer les rayons ultraviolets A et B, les protections solaire bio doivent intégrer de l’oxyde de zinc ou du dioxyde de titane, qui sont moins polluants. Ces éléments protègent la peau des UVB et UVA en agissant comme un miroir et en formant une barrière réfléchissante sur la peau. Ainsi, les ultraviolets ne peuvent pénétrer par la couche cutanée. Bien choisir sa crème solaire bio garantit une protection optimale de la peau et de l’environnement.

Choisir une crème solaire bio adaptée à sa peau

La présence du label bio sur l’emballage peut vous aider dans le choix de votre crème solaire. Elle doit, pour cela, être composée d’au moins 95% d’ingrédients d’origines naturelles, dont 10% issus de l’agriculture biologique. Choisir sa crème solaire bio dépend également du phototype de la peau et de l’activité pratiquée. Cela est indispensable pour connaître l’indice de protection solaire adaptée à sa couche cutanée. Le FPS (SPF en anglais) concerne le pourcentage d’UVB que peut bloquer une protection solaire. Il est classé selon un indice allant de 3 jusqu’à 50+ ou bien selon la protection apportée : protection faible (indice 3 à 10), jusqu’à très haute protection (indice 50+). Il faut noter qu’une peau claire ou sensible préfère plus une crème avec au moins un SPF30, tandis qu’une peau mate pourra se contenter d’un SPF20.

Une crème solaire bio sans nanoparticules

Même si elle fait immédiatement effet une fois étalée sur la peau, une crème solaire naturelle est plus opaque qu’une crème classique. Ce qui complique son application. Certains composants laissent une trace blanche sur la peau, souvent difficile à enlever. Pour éviter cet effet peu esthétique, les protections solaires naturelles se déclinent sous forme de lait, d’huile, de spray ou de gel. Faites attention sur certains types de protection qui sont susceptibles de contenir des nanoparticules pouvant pénétrer par la peau et ainsi nuire à la santé sur le long terme. Il est alors préférable de choisir une crème sans nanoparticules. Ce détail est souvent indiqué sur l’emballage.

Acheter des huiles végétales et macérats huileux en ligne
Vente en ligne de produits d’hygiène bio