C’est quoi le virus de la tomate ?

Connu sous le nom « Tomato Brown Rugose Fruit virus » qui signifie virus des fruits bruns et rugueux de la tomate, ce virus se multiplie dans les cellules de la tomate et se propage rapidement dans toutes ses parties. Histoire, signes, lutte, découvrez tout à propos du virus de la tomate.

Le virus de la tomate, c‘est quoi exactement ?

En 2014, ce virus vient d’Israël et dans le reste du bassin méditerranéen. Il se propage en 2019 dans plusieurs pays. De taille microscopique, il se transmet par simple contact avec différents supports qui le porte, comme les insectes ravageurs, mains, outils de travail ou autres. En se propageant très rapidement, il peut démolir la totalité des plants. Le virus de la tomate peut s’installer lourdement dans les serres ou les potagers. Pouvant provoquer des dégâts très importants, ce virus peut survivre pendant des années dans le sol ou à l’air libre tout en ravageant les plantes. N’importe quelle variété de tomates peut être contaminée par ce virus. Heureusement, ce virus ne fait courir aucun risque aux êtres humains. Les plantes infectées sont consommables sans aucun risque. Pourtant, pour les fruits infectés, toutes les qualités gustatives sont perdues. Le virus de la tomate reste actuellement un adversaire redoutable puisque aucun traitement n’existe.

Comment connaitre le virus de la tomate ?

Le virus de la tomate se présente sous plusieurs symptômes qui varient selon l’âge des plantes, les conditions météorologiques, l’état de santé des plantes. Mais certaines plantes infectées ne présentent pas des symptômes. Après plusieurs jours d’infection, les symptômes chez la tomate apparaissent. Les feuilles de la tomate deviennent plus petites, et ce sont les feuilles supérieures qui sont les plus touchées. Des tâches apparaissent également sur les feuilles. Les nervures deviennent jaunes. Il existe des tâches noires sous forme de pourriture sur les fruits ou sur les pédoncules des fleurs. Une teinte brune apparait sur le calice ou le fruit. Souvent les fruits peuvent être déformés. La maturation des fruits est irrégulière et anormale. Il existe également l’apparition de rugosité sur la surface de tomate. La production de la tomate sera moins importante. Grand nombre de produits est avorté, ce qui rend les cultivateurs et les collecteurs très désespérés.

Comment lutter contre le virus de la tomate ?

Pour lutter contre le virus de la tomate, tout d’abord, avant d’acheter des graines ou des semences, vérifiez-les avec attention en demandant la certification exacte aux fournisseurs. Demandez un passeport phytosanitaire lorsque vous achetez des semences ou des graines en ligne. Il faut que les mesures d’exploitation soient suffisamment surveillées. Avant de semer les graines ou les semences, il faut bien préparer la terre. Lavez soigneusement vos mains avant de toucher le jardin. Après chaque utilisation à un produit adapté, désinfectez toujours vos divers matériels avec de l’eau de javel pour tuer le virus. Il est inutile de déplacer les tomates infectées dans un autre endroit. Demandez toujours l’avis de votre jardinerie sur la santé de vos plants de tomate. Respecter les règles d’hygiènes reste toutefois la mesure principale à adopter pour lutter contre tout type de virus.

Shopping eco-responsable : acheter des produits réutilisables en ligne
Qu’est-ce qu’on appelle des produits zéro déchet ?